Surmortalité: l’effet «maison de repos» objectivé

Surmortalité: l’effet «maison de repos» objectivé
Pierre-Yves Thienpont.

Les résidents de maisons de repos, conclut une étude publiée le 1er septembre par dix chercheurs belges – mais non encore revue par des pairs –, méritent une attention et des mesures de prévention spécifiques contre le covid : leur âge, leur état de santé et les incessants contacts avec ceux qui leur rendent visite, mais aussi avec le personnel soignant, en font des proies très vulnérables. Plus précisément, le taux de mortalité dans les institutions pour personnes âgées a été 130 fois supérieur à celui qui a frappé le reste de la population.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct