Présidentielle américaine

John Bolton au «Soir»: «Face à Biden, il n’y a pas de candidat républicain: il y a juste Trump»

Pour John Bolton, Donald Trump est une aberration
: il ne pense ni en termes «
philosophiques
» ni en termes stratégiques. Ni même en termes politiques.
Pour John Bolton, Donald Trump est une aberration : il ne pense ni en termes « philosophiques » ni en termes stratégiques. Ni même en termes politiques.

ENTRETIEN

Fin juin, John Bolton, qui fut ambassadeur américain aux Nations Unies sous George W. Bush, publiait le récit des 453 jours passés au service de Donald Trump, en tant que conseiller à la Sécurité nationale. La version française de son livre vient de sortir de presse, sous le titre La pièce où ça s’est passé (Talent Éditions).

Ce témoignage de première main sur la gestion du 45e président des États-Unis, livré par un homme que l’on ne peut soupçonner de rouler pour les démocrates, aide à mieux appréhender des événements postérieurs au mandat de Bolton, comme la gestion de la crise sanitaire ou l’élection présidentielle de ce 3 novembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct