L’avion plus rapide que le train? Pas toujours...

Quelque 23
% des voyages entre les principales villes européennes pourraient être assurés par des trains de nuit.
Quelque 23 % des voyages entre les principales villes européennes pourraient être assurés par des trains de nuit. - AFP.

Que le train soit une solution de remplacement aux déplacements les plus courts en avion n’est plus un mystère. Encore faut-il déterminer le contour des avantages des deux modes de déplacements. « Chaque mois, 4 millions de passagers européens prennent l’avion alors que le train est plus rapide sur le trajet équivalent. C’est le résultat du mémoire d’un étudiant de l’UCLouvain sur les performances des réseaux ferroviaire et aérien en Europe », vient de publier l’université catholique.

Le développement des compagnies aériennes low cost (principalement) a multiplié les possibilités de voyage de « point à point », entre aéroports secondaires/régionaux, sans plus passer par les grands hubs nationaux ou internationaux. Parallèlement, les émissions de CO2 en Europe ont augmenté de 32 % entre 2013 et 2018, pointe l’étude en introduction, « dans une Europe qui tente de réduire son empreinte carbone ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct