Pression sur Jan Jambon pour que la Flandre prenne des mesures plus sévères

La position tenue par le ministre-président flamand est loin de faire l’unanimité au nord du pays.
La position tenue par le ministre-président flamand est loin de faire l’unanimité au nord du pays. - Belga.

La semaine a démarré comme la précédente s’est terminée : avec le spectre de nouvelles mesures – toujours plus sévères – pour tenter de calmer la folle envolée de l’épidémie. C’est le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) qui a donné le ton en matinée, au micro de la RTBF. « Il n’est pas impossible que dans quelques jours, je réunisse à nouveau le gouvernement pour prendre des mesures additionnelles ».

Il faut dire que les chiffres n’ont toujours pas l’air de vouloir se calmer. Ce qui n’est pas anormal : la fermeture de l’horeca est entrée en vigueur le 19 octobre, et il faut compter 10 jours pour voir l’impact d’une mesure sur la courbe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct