Tour d’Espagne: l’inhabituelle disette d’Alejandro Valverde

EPA
EPA

Le contexte sanitaire a peut-être complètement chamboulé le calendrier mais il n’a pas pour autant brisé l’implacable rigidité des chiffres. La dernière victoire d’Alejandro Valverde, la 127e d’une carrière faste, remonte au Tour d’Espagne l’année dernière, lors de la septième étape. Ce mardi, l’Espagnol abouclé la… septième étape de la Vuelta dominée par le Canadien Michael Woods à la troisième place, malgré une attitude nettement plus remuante qu’à son habitude sur la tôle ondulée menant à Villanueva de Valdegovia. Soit, donc, peu ou prou une année de disette si le calendrier avait épousé ses habituels contours. Une véritable éternité pour le champion du monde d’Innsbruck, habitué à lever les bras comme les feuilles tombent des arbres au plus fort de l’automne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct