Le carnet de l’urgentiste: «On ne peut s’empêcher d’être honteux d’être vus comme une région de pestiférés»

Alexandre Ghuysen, chef de service associé aux Urgences du CHU de Liège.
Alexandre Ghuysen, chef de service associé aux Urgences du CHU de Liège. - D.R.

Depuis deux jours, les rentrées fonctionnent par vagues d’admissions de patients. Lundi, en une heure, on a reçu dix patients ! On voit arriver le point de rupture et le moment où la capacité hospitalière ne sera plus suffisante. Tout le monde se demande si c’est demain, après-demain ou plus tard qu’on va devoir laisser des gens dans les couloirs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct