Coronavirus: comme le reste du pays, la Flandre resserre (enfin) la vis

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA), la mine grave, pour annoncer de nouvelles mesures.
Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA), la mine grave, pour annoncer de nouvelles mesures. - Photo News.

C’est un Jan Jambon (N-VA) debout face au coronavirus et à l’allure grave, presque en mode guerrier, qui a introduit les nouvelles mesures au niveau flamand mardi soir. Quatre jours après le fédéral et la Wallonie, trois après Bruxelles, pour finalement très peu de différences avec le reste du pays. La plus marquante reste le timing du couvre-feu mais c’est finalement accessoire. Le ministre-président flamand considère que la limitation des contacts et des rassemblements à quatre personnes dans l’espace public est suffisante. Pas besoin d’élargir de 22 heures à 6 heures comme du coté francophone. De minuit à 5 heures, c’est assez pour les dirigeants flamands.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct