Coronavirus: une leçon d’humilité en cinq points pour le monde politique

Coronavirus: une leçon d’humilité en cinq points pour le monde politique
Photo News.

En quelques jours, c’est une sacrée leçon d’humilité que le monde politique belge a reçue, à tous niveaux de pouvoir. La Flandre et son ministre-président ont été ce mardi les derniers à « atterrir », forcés d’adopter des mesures qu’ils avaient refusées vendredi dernier, prises en panique le week-end par les autres Régions. Plus jamais ça : il serait insensé que les erreurs commises se répètent dans les jours à venir. La leçon d’humilité comporte 5 volets :

1) Une épidémie ne s’arrête pas aux frontières d’un pays ou d’une région. Aujourd’hui, parfois certes avec un décalage, tous les pays européens vivent les mêmes maux, se posent les mêmes questions. La Flandre n’était pas plus immunisée que d’autres : elle est en feu, un peu plus tard certes, mais tout aussi gravement que Bruxelles ou la Wallonie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct