Le lanceur d’alerte de Cambridge Analytica: «Les décisions de Facebook pèsent plus que celles des élus»

Le lanceur d’alerte de Cambridge Analytica: «Les décisions de Facebook pèsent plus que celles des élus»
Reuters

Cambridge Analytica, société spécialisée dans le marketing politique, avait été engagée au service de la campagne électorale de Donald Trump. Codirigée par Steve Bannon, futur conseiller de Trump, elle aurait récupéré illégalement les données de 87 millions de citoyens américains sur Facebook à des fins de profilage. Elle générait ensuite des publicités ciblées sur les réseaux sociaux pour alimenter les guerres culturelles, attiser le climat raciste ou dissuader les électeurs afro-américains de prendre part aux élections.

Dans son livre Mindf*ck : inside Cambridge Analytica’s plot to break the world ( Mindfuck, le complot Cambridge Analytica pour s’emparer de nos cerveaux ), le lanceur d’alerte Christopher Wylie nous emmène dans les coulisses de cette histoire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct