«Black is king», l’expérience noire de Beyoncé et Jenn Nkiru

Le bal des débutantes de «
Brown skin girl
».
Le bal des débutantes de « Brown skin girl ». - DR

Voilà deux ou trois ans maintenant qu’elle figure régulièrement dans les listes d’artistes plébiscités ou mis en avant pour leur créativité. En 2018, le réseau The Dots la mentionnait en outre parmi les 200 femmes redéfinissant les industries créatives. D’origine nigériane, diplômée de l’Université de Howard (Washington DC) et basée à Peckham dans le sud de Londres, Jenn Nkiru travaille essentiellement, au travers de courts-métrages notamment, sur les questions d’identité et principalement l’expérience noire. Que sa route croise celle de Beyoncé et qu’elle soit recrutée pour réaliser l’un des segments de Black is king tombait sous le sens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct