L’UE s’aventure sur le terrain miné du salaire minimum

Récolte des pétales de roses à Tarnichene en Bulgarie. © Reuters
Récolte des pétales de roses à Tarnichene en Bulgarie. © Reuters

Après l’enveloppe de 100 milliards destinée à soutenir les mesures de chômage Covid-19 des Européens, une première, la Commission européenne a proposé, mercredi, les prémices d’une harmonisation du salaire minimum européen. Le costume est étroit, puisque les pouvoirs de l’Union en la matière sont limités, les Traités indiquent que les compétences d’appui de l’échelon européen ne concernent pas la paie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct