Claquements de porte et grève de la faim: les dessous des négociations sur le budget européen

«
Les chefs d’Etat et de gouvernement ont supprimé le programme pour la santé, c’est surréaliste
», s’insurge l’eurodéputé français Pierre Larrouturou, qui a entamé une grève de la faim.
« Les chefs d’Etat et de gouvernement ont supprimé le programme pour la santé, c’est surréaliste », s’insurge l’eurodéputé français Pierre Larrouturou, qui a entamé une grève de la faim. - AFP

Décodage

C’est une actualité aux nombreux protagonistes et aux intérêts variés qui dépassent même l’Union européenne, alors qu’elle devrait, si tout se passe bien, garantir que l’Europe se relèvera de la crise. Il s’agit de son budget 2021-2027 et du plan de relance post Covid-19 de 750 milliards d’euros. Mercredi soir, les négociateurs du Parlement européen, menés par le Belge Johan Van Overtveldt (N-VA), retrouvaient leurs interlocuteurs de la Commission européenne et du Conseil (cénacle des Etats) pour un nouveau round. Signe que les discussions sont controversées : l’eurodéputé français Pierre Larrouturou a annoncé qu’il entamait une grève de la faim jusqu’à ce que l’UE s’accorde sur de nouveaux moyens pour le budget européen.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct