Coronavirus: la France replonge en confinement

Emmanuel Macron a infligé la douche froide que les Français redoutaient.
Emmanuel Macron a infligé la douche froide que les Français redoutaient. - AFP.

Un visage fermé et tendu. Un ton grave. Un langage de vérité. « Le virus circule à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas imaginée. Nous devons donner un coup de frein brutal », n’a pas esquivé Emmanuel Macron. Le président français a prononcé ce mercredi soir à 20 heures le mot tant redouté : « confinement ».

C’est peu dire que les esprits avaient été préparés. Du président du conseil scientifique au Premier ministre en passant par le porte-parole du gouvernement, tout le monde avait insisté ces dernières heures sur la gravité du moment et annoncé qu’il faudrait prendre des mesures difficiles.

Mais l’annonce solennelle d’Emmanuel Macron n’en est pas moins rude. Après un été d’accalmie dans l’épidémie, l’Hexagone opte pour un nouveau confinement. Celui-ci entrera en vigueur dès ce jeudi à minuit et pour quatre semaines au moins.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct