Berahino (SC Charleroi), du jeune prodige à l’enfant terrible: «Lukaku m’a conseillé comme Drogba l’a fait pour lui»

@News
@News

La vie de Saido Berahino est loin d’être un long fleuve tranquille. L’enfant de Bujumbura a d’abord perdu son père à 4 ans, en pleine guerre civile burundaise, avant de rejoindre l’Angleterre à 10 ans, où il a pu trouver asile avec sa maman et ses sœurs. Faisant ensuite ses gammes à l’académie de West Bromwich, il a pu y découvrir la Premier League après quelques prêts dans les divisions inférieures.

Pour celui qui avait connu toutes les catégories d’âge en sélection anglaise à partir des U16, tout s’est alors accéléré. C’est lors de la saison 2013-2014 qu’il fait ses grands débuts en D1 anglaise, plantant 5 buts et 2 assists pour sa première saison chez les pros, marquant dans le même temps 10 buts en 11 sélections avec les U21 anglais. Bien assez pour que la presse anglaise porte aux nues le jeune prodige, présenté comme l’avenir des Three Lions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct