Le Premier ministre français après l’attaque au couteau de Nice: «La réponse sera implacable»

Le Premier ministre français après l’attaque au couteau de Nice: «La réponse sera implacable»
AFP

Trois personnes ont été tuées, dont au moins une égorgée, et plusieurs blessées jeudi matin à Nice lors d’une attaque au couteau dont l’auteur a été interpellé par la police, selon un bilan de source policière. Les faits se sont déroulés vers 9h.

Deux personnes, un homme et une femme, ont été tuées dans l’église Notre-Dame et une troisième, sérieusement blessée, est décédée dans un bar proche où elle s’était réfugiée, a précisé à l’AFP la même source. L’agresseur a crié « Allah Akbar », selon une source proche de l’enquête. L’agresseur, qui a été blessé par balle lors de son interpellation, a dit s’appeler « Brahim » et être âgé de « 25 ans », a-t-on ajouté de même source.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct