La Pologne annule quasiment toute possibilité d’IVG

Les femmes (mais pas que) manifestent à la fois contre la décision et contre la manière dont le gouvernement l’a fait passer.
Les femmes (mais pas que) manifestent à la fois contre la décision et contre la manière dont le gouvernement l’a fait passer. - AFP.

La Pologne est-elle en train de vivre une « révolution » ? « Oui, ce n’est pas qu’une lutte au sujet de l’avortement », assure Marta Lempart, figure de proue du collectif Grève des femmes, à l’initiative des manifestations quotidiennes qui agitent le pays depuis une semaine.

Alors que les restrictions liées à la pandémie de covid-19 se durcissent de jour en jour et que le système de santé est débordé par la très forte augmentation du nombre de malades, une Cour constitutionnelle à la légalité contestée a annoncé jeudi 22 octobre la suppression sans appel et quasi complète du droit à l’interruption volontaire de grossesse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct