Le rôle du Roi dans la formation gouvernementale en cinq mots-clés: obstination, erreur, joli coup, acte manqué, audace

Durant les seize mois de formation gouvernementale, le Roi a accompagné les politiques dans leurs divers scénarios. Mais il a imprimé aussi sa marque quand ceux-ci ne trouvaient aucun consensus. A cinq reprises au moins.
Durant les seize mois de formation gouvernementale, le Roi a accompagné les politiques dans leurs divers scénarios. Mais il a imprimé aussi sa marque quand ceux-ci ne trouvaient aucun consensus. A cinq reprises au moins. - BELGA.

Récit

Pendant seize mois, le Roi a accompagné la formation gouvernementale ayant finalement accouché d’une Vivaldi. Imprimant sa marque quand le consensus entre partis faisait défaut. « Philippe a intelligemment laissé faire les politiques, sans pousser l’agenda, ce qui aurait crispé davantage, et en mettant de l’huile dans les rouages, mais sans rater l’occasion de reprendre la main », juge-t-on dans l’entourage d’un ministre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct