Face à Benfica, Zinho Vanheusden a été le Rouche le plus dangereux

Seul Vlachodimos le privait de l’égalisation sur une frappe puissante à la 58
e
.
Seul Vlachodimos le privait de l’égalisation sur une frappe puissante à la 58 e . - Belga

Quand au bout d’un quart d’heure de match, les statistiques de possession du ballon indiquaient 75 % en faveur du Benfica contre 25 % au Standard, il ne fallait pas être un grand clerc pour comprendre que le poids du match reposait sur l’arrière-garde liégeoise. Et ce n’est pas faire injure à Collins Fai, Nicolas Gavory, Merveille Bokadi ou Noë Dussenne que le regard des observateurs se porte principalement, dans ce contexte, sur le gardien Arnaud Bodart et sur le capitaine Zinho Vanheusden, les symboles de la nouvelle génération des Rouches.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct