Le Mois du Doc se réinvente virtuel, coronavirus oblige

Le Mois du Doc se réinvente virtuel, coronavirus oblige
D.R.

Rendez-vous était donné aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles, dans des salles de cinéma, des centres culturels ou encore des bibliothèques, pour le Mois du Doc, initiative du Centre du cinéma en partenariat avec les opérateurs culturels, du 1er au 30 novembre, soit plus de 136 séances de 89 films dont la majorité accompagnée par des réalisateurs·trices. Des films d’auteurs belges qui s’inscrivent dans la grande tradition du cinéma du réel tracé par Henri Storck, Paul Meyer, Chantal Akerman, Thierry Michel, les frères Dardenne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct