Disparition du collectionneur d’art africain, Sindika Dokolo

En 2018, Sindika Dokolo présentait à Bozar la grande exposition «
Incarnations
» basée sur sa collection.
En 2018, Sindika Dokolo présentait à Bozar la grande exposition « Incarnations » basée sur sa collection. - Pierre-Yves Thienpont

Décédé le 29 octobre à Dubaï, dans un accident de plongée, à l’âge de 48 ans, Sindika Dokolo était un homme d’affaires plus que prospère mais il était surtout connu pour être l’un des plus grands collectionneurs d’art africain au monde.

En 2019, il exposait 150 œuvres issues de sa collection à Bozar, dans un parcours conçu avec l’artiste sud-africain Kendell Geers et baptisé IncarNations. Un parcours à travers lequel les deux hommes entendaient interroger le visiteur sur sa vision et l’inviter à regarder les choses différemment.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct