L’école a tenu bon malgré le covid

Le congé de Toussaint est prolongé jusqu’au 11 novembre pour «
permettre par cette coupure, aux équipes éducatives de se régénérer (sorties des quarantaines)
» précise la Minsitre Désir. © Photo News.
Le congé de Toussaint est prolongé jusqu’au 11 novembre pour « permettre par cette coupure, aux équipes éducatives de se régénérer (sorties des quarantaines) » précise la Minsitre Désir. © Photo News.

L’école en mode « rentrée septembre 2020 » aura donc tenu neuf semaines. Pour les maternelles et primaires en tout cas, puisque les classes secondaires sont passées en cours à distance mercredi dernier. Neuf semaines durant lesquelles les directions ont dû jongler avec les professeurs malades ou en quarantaine, les recrutements difficiles de remplaçants, les suspicions de cas chez les élèves, les parents malades, les familles compréhensives et celles qui l’étaient beaucoup moins… Un casse-tête organisationnel comme jamais elles n’en ont vécu. Quel bilan ? À la veille de ce congé, l’ONE, le Segec et le pouvoir organisateur WBE ont tiré des analyses chiffrées. Avec une ligne de force : les cas de covid dans les écoles ont suivi la tendance la hausse constatée ailleurs dans la société.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct