Les associations de parents satisfaites et rassurées

La décision de suspendre les cours dans l’enseignement obligatoire les 12 et 13 novembre aboutit à faire passer le congé de Toussaint d’une à deux semaines. Ces deux journées s’ajoutent en effet aux 9 et 10 novembre, initialement dédiés à l’école mais mis sur pause dès la mi-octobre pour freiner le virus.

La majorité des écoliers seront ravis de ce congé allongé. Ils ne sont pas les seuls, à juger de la satisfaction des acteurs de l’enseignement francophone contactés vendredi soir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct