Thierry Neuville: «Le sport passe actuellement au deuxième plan»

Thierry Neuville.
Thierry Neuville. - PhotoNews

Même si selon la formule consacrée, « ils sont toujours mathématiquement en mesure d’être sacrés », Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul n’avaient pas attendu l’annonce, vendredi, de l’annulation du rallye de Belgique pour savoir que leurs chances de décrocher le titre mondial étaient plus que ténues. Les scores vierges engrangés au Mexique puis en Estonie, au gré d’une saison complètement chamboulée par la crise du covid, et ramenée à six épreuves disputées sur un programme initial de… 14 manches, avaient déjà largement hypothéqué leurs chances d’enfin décrocher le Graal derrière lequel ils courent depuis de nombreuses années.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct