Les demandes d’accompagnement du deuil explosent

Le deuil est difficile à faire pour les familles des gens qui sont décédés en maisons de repos mais dont on ne sait rien de la fin de vie. © Belga.
Le deuil est difficile à faire pour les familles des gens qui sont décédés en maisons de repos mais dont on ne sait rien de la fin de vie. © Belga.

Des personnes perdues, désorientées, le centre de prévention du suicide en côtoie tous les jours. Normal donc que l’organisme a mis sur pied « Faire Face Covid-19 », une plateforme de soutien qui accompagne psychologiquement les personnes qui font face à un deuil douloureux ou qui se voient privées des rites funéraires. Le système fonctionne grâce à une ligne d’écoute active qui permet de libérer la parole. Le dispositif donne aussi la possibilité d’un suivi psychologique individuel et gratuit. Les équipes sont composées de spécialistes dans l’aide psychologique pour les situations de complications du deuil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct