Tour d’Espagne: l’Angliru fait rougir Richard Carapaz

L’Equatorien Richard Carapaz a repris la main.
L’Equatorien Richard Carapaz a repris la main. - Photo News

Terrifiant, angoissant, fascinant, le colosse des Asturies (1560m d’altitude), parfois comparé au Zoncolan du Giro, coupe le souffle lorsqu’on évoque ses caractéristiques topographiques : 12,4 km d’ascension à 9,9 % de moyenne, 1.265 mètres de déclivité, des passages à plus de 20 %. La bête, sans concession, engloutit les faiblards et les présomptueux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct