Nouveau confinement: la police se réorganise

Les policiers ne sont pas épargnés par le virus, on dénombre de 20-22
% d’absence, avec des pics dans le Hainaut et à Liège. © Belga.
Les policiers ne sont pas épargnés par le virus, on dénombre de 20-22 % d’absence, avec des pics dans le Hainaut et à Liège. © Belga.

Pour ce qui est de l’organisation du travail, le télétravail est de mise partout où cela est possible, et prioritairement avec les personnes « à risque ». S’il est impossible d’envisager le télétravail avec ces dernières et qu’un aménagement de leur espace de travail afin qu’il soit 100 % sécure n’est pas réalisable, ces personnes doivent être mises en repos. « Le télétravail n’est pas facile à appliquer au sein de la police, car nous travaillons via un réseau protégé qui demande un logiciel particulier », explique Vincent Gilles, président du Syndicat Libre de la Fonction Publique (SLFP). « Ensuite, le nombre de personnes susceptibles de passer en télétravail, vu la nature du job, est assez limité. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct