Les hôpitaux mettent en garde: «La deuxième vague est plus lourde que la première»

Les hôpitaux mettent en garde: «La deuxième vague est plus lourde que la première»

Gert Van Assche, le médecin en chef de l’UZ Leuven, estime que la deuxième vague de la crise du coronavirus est plus lourde que la première. « Nous recevons maintenant beaucoup plus de patients d’autres régions qu’en mars et avril. Mon sentiment est que la deuxième vague est plus lourde que la première », avertit M. Van Assche. « Je suis extrêmement reconnaissant de notre personnel pour son travail acharné. »

À l’UZ Leuven, 48 patients Covid sont en soins intensifs aujourd’hui, alors qu’ils étaient une cinquantaine au plus fort du mois d’avril. « Nous attendons toujours une augmentation du nombre de patients. » Le médecin est satisfait des nouvelles mesures. « La réalité a clairement montré que des règles plus strictes étaient nécessaires. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct