Biélorussie: Loukachenko rattrapé par les sanctions de l’UE

Le président Alexandre Loukachenko (à g.) a nommé, vendredi 30 octobre, un nouveau chef de la police à Minsk.
Le président Alexandre Loukachenko (à g.) a nommé, vendredi 30 octobre, un nouveau chef de la police à Minsk. - AFP

L’Union européenne va passer de la parole aux actes : l’UE imposera cette semaine des sanctions au président biélorusse Loukachenko, ainsi qu’à 14 individus ou entités du régime. La décision devrait être prise ce mercredi par les représentants permanents des Etats membres auprès de l’UE et confirmée par les capitales dans la foulée, par procédure écrite, ont indiqué lundi trois sources informées au Soir.

Loukachenko rejoindra ainsi 40 autres responsables du pays (notamment le ministre de l’Intérieur et le patron des forces spéciales), frappés de « mesures restrictives » le 2 octobre dernier. Comme ces derniers, le président sera banni du territoire de l’Union et ses avoirs dans l’UE seront confisqués. L’autocrate au pouvoir depuis 26 ans est contesté massivement par la population depuis le scrutin frauduleux du 9 août.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct