«Acte lâche», «Nous ne céderons rien»… les politiques européens réagissent à l’attaque de Vienne

«Acte lâche», «Nous ne céderons rien»… les politiques européens réagissent à l’attaque de Vienne

La police de Vienne, a fait état, lundi soir, d’une importante opération de police dans le centre-ville de la capitale. Plusieurs lieux ont été touchés et l’attaque a fait plusieurs victimes.

Le premier ministre belge, Alexander De Croo s’est dit « choqué et attristé » et exprime sa « solidarité » au chancelier autrichien.

Les hommages n’ont pas tardé à affluer. Charles Michel a twitté que l’Union européenne « condamne avec force » un « acte lâche ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct