Agents immobiliers: un droit passerelle multiplié par deux

Comme lors du premier confinement, les agences immobilières doivent fermer boutique. La seule différence aujourd’hui est qu’on peut encore aller consulter les annonces en vitrines...
Comme lors du premier confinement, les agences immobilières doivent fermer boutique. La seule différence aujourd’hui est qu’on peut encore aller consulter les annonces en vitrines... - pierre-yves thienpont.

Ce n’est plus un secret maintenant : les agences immobilières ont été contraintes de fermer leurs portes à la suite des décisions communiquées par le Comité de concertation vendredi dernier et rendues officielles par l’arrêté ministériel publié dimanche au Moniteur.

La question que se posent à présent tous les agents immobiliers est de savoir à quelles indemnités ils ont droit. Ici, les hésitations n’ont pas leur place : ils peuvent demander le droit passerelle de crise, déjà existant, mais dont les montants alloués ont été doublés le 25 octobre dernier sur proposition du ministre en charge des Indépendants, des PME et des Classes moyennes David Clarinval.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct