Autriche: le deuil et la traque à d’éventuels complices

Le chancelier Sebastian Kurz (à dr.) et le président Alexander van der Bellen se sont déplacés jeudi sur le lieu des attaques pour rendre hommage aux victimes.
Le chancelier Sebastian Kurz (à dr.) et le président Alexander van der Bellen se sont déplacés jeudi sur le lieu des attaques pour rendre hommage aux victimes. - AFP

Ce mercredi, les magasins et les écoles viennoises reprennent une vie normale à la suite de l’attentat qui a frappé le centre-ville lundi soir. Après une journée de recueillement, mais aussi de recherches intensives du côté des forces de l’ordre, la capitale autrichienne se relève de l’attaque qui a fait cinq morts, dont l’assaillant, et 22 blessés, dont certains se trouvent toujours dans un état grave. Les quatre victimes sont deux hommes et deux femmes, dont une jeune serveuse qui travaillait dans l’un des bars du quartier. Trois jours de deuil national ont été décrétés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct