Thomas Renard: «Les frustrés du djihad peuvent idéaliser une expérience non produite»

La sécurité était fortement renforcée, mardi soir, au centre de Vienne.
La sécurité était fortement renforcée, mardi soir, au centre de Vienne. - Reuters

Entretien

C’est un individu déjà condamné pour terrorisme qui est passé à l’acte à Vienne, lundi soir. La récidive chez les condamnés terroristes, c’est une question que Thomas Renard, chercheur à l’Institut Egmont, connaît bien pour l’avoir étudiée.

Les milieux djihadistes européens semblent en ébullition depuis quelques semaines. Comment analyser cela ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct