En Californie, victoire cruciale d'Uber pour protéger son modèle économique

Les électeurs de cet Etat américain ont voté "oui" à 58%, alors que 70% des bulletins avaient été comptés à 09H00 GMT mercredi, d'après la presse américaine, qui reprend les chiffres de l'agence Associated Press.

Uber et Lyft, son concurrent américain, refusent d'appliquer la loi de l'Etat, entrée en vigueur en janvier, qui leur impose d'embaucher leurs dizaines de milliers de conducteurs, et donc de leur accorder des avantages sociaux (assurances maladie et chômage, congés payés, heures supplémentaires, etc).

A la place, les deux leaders des plateformes de réservation de voitures avec chauffeur (VTC) ont organisé un référendum sur un compromis.

La "Proposition 22" prévoit que les dizaines de milliers de chauffeurs californiens resteront indépendants mais aussi qu'ils recevront des compensations: un revenu minimum garanti, une contribution à une assurance santé et d'autres assurances, en fonction du nombre d'heures travaillées par semaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct