Norvège: la Cour suprême examine une plainte sur des permis pétroliers dans l'Arctique

Déjà défaites à deux reprises à des échelons inférieurs, les organisations Greenpeace et Natur og Ungdom demandent à la plus haute instance judiciaire du royaume d'invalider des licences de prospection en mer de Barents attribuées par l'Etat en 2016.

Selon elles, ces permis violent la Constitution norvégienne qui, dans son 112e article, garantit aux générations actuelles et futures le droit à un environnement sain, et sont incompatibles avec l'Accord de Paris sur le climat visant à limiter à moins de 2°C le réchauffement.

"Ouvrir l'Arctique aux forages pétroliers à un moment d'urgence climatique est inacceptable et le gouvernement norvégien doit être tenu responsable", a expliqué le chef de Greenpeace Norvège, Frode Pleym, dans un communiqué.

Pour les deux ONG, une victoire devant la justice "pourrait rendre illégaux de nouveaux forages pétroliers dans l'Arctique et créer un précédent pour des procès climatiques similaires partout dans le monde".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct