lesoirimmo
Présidentielle américaine

Présidentielle américaine: «La Cour suprême est une institution très politisée»

La Cour suprême n’intervient pas tous les quatre ans dans le processus post-électoral. Dans l’histoire, on ne compte guère que deux cas.
La Cour suprême n’intervient pas tous les quatre ans dans le processus post-électoral. Dans l’histoire, on ne compte guère que deux cas. - Reuters

Il était 2h20 du matin à Washington, lorsque le président Donald Trump décréta, depuis la Maison Blanche, qu’il avait remporté l’élection présidentielle 2020 et que les résultats devaient être proclamés sans délai, c’est-à-dire sans attendre le dépouillement des votes par correspondance. « On ne veut pas qu’ils retrouvent des bulletins à 4h du matin », glissa-t-il, en menaçant de saisir la Cour suprême des États-Unis s’il devait en aller autrement.

Ces propos ont aussitôt été jugés « scandaleux » et « sans précédents » par le camp Biden, qui précisa qu’il était prêt à « combattre » en justice, si le président républicain saisissait bien la plus haute juridiction du pays.

Quel est le rôle exact de la Cour suprême dans un tel contexte ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct