Standard: une attaque à réveiller, une défense à remanier

Standard: une attaque à réveiller, une défense à remanier

L’attaque : un faux nº9 pour compenser la méforme des attaquants de pointe

Le Standard ne pourra pas, ce jeudi soir à Poznan, se contenter de défendre, comme il l’avait fait il y a une semaine à Lisbonne, sans résultat probant à l’arrivée. Il devra aussi trouver l’ouverture, s’il veut encore croire en ses chances de qualification pour les 16es de finale de l’Europa League, ce qu’il n’a pas encore su faire depuis l’ouverture de la phase des poules.

La situation commence sérieusement à agacer à Sclessin où, malgré l’accent porté lors de chaque séance d’entraînement sur les exercices de finition et les frappes au but, le ballon a bien du mal à franchir la ligne du but adverse. Les chiffres, du reste, traduisent aisément le malaise : avec 14 buts inscrits en 11 sorties en championnat, le Standard ne possède que la 11e meilleure attaque de l’élite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct