Coronavirus: le difficile approvisionnement en ordinateurs pour les élèves

Un élève sur cinq n’aurait pas accès à un ordinateur chez lui. © Pierre-Yves Thienpont.
Un élève sur cinq n’aurait pas accès à un ordinateur chez lui. © Pierre-Yves Thienpont.

De même que la fermeture des écoles au printemps a poussé les pouvoirs publics à renforcer la stratégie numérique des écoles, la décision de repasser à un enseignement à distance en secondaire, du 28 au 30 octobre, provoque aujourd’hui un nouveau coup d’accélérateur. Principal objectif : s’assurer qu’un maximum d’élèves ait accès à un ordinateur.

La première vague a en effet souligné l’existence de la fracture numérique parmi les élèves belges francophones. Selon une récente enquête du réseau libre, un élève sur cinq n’a pas accès à un ordinateur chez lui ; et parmi les 80 % plus chanceux, ils sont nombreux à devoir partager le matériel informatique avec leurs parents ou leur fratrie.

Une autre enquête, menée en juin dernier par la Fédération des associations de parents de l’enseignement officiel (FAPEO), montrait que parmi les 91 % d’élèves ayant accès à internet, un sur deux doit partager l’ordinateur avec d’autres membres de sa famille.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct