Coronavirus: les entreprises s’arment de tests rapides pour protéger leurs salariés

Les tests sérologiques, tels ceux pratiqués chez Vésale Pharma livrent leur verdict après quelques minutes. © Photo News.
Les tests sérologiques, tels ceux pratiqués chez Vésale Pharma livrent leur verdict après quelques minutes. © Photo News.

Dans l’imposante usine Audi, au sud-ouest de Bruxelles, l’opération a débuté mi-octobre. « Nous avons acquis des tests antigéniques et nous avons commencé à tester les employés qui présentent des symptômes », raconte Peter D’Hoore, le porte-parole des lieux. A la manœuvre, le service de médecine interne de l’entreprise, où travaillent toujours actuellement en présentiel plus de 2.000 collaborateurs. Chez Engie également, commande a été passée pour ces nouveaux tests rapides, qui permettent d’avoir un résultat en moins de trente minutes, sans passage par un laboratoire. Depuis quelques jours, le personnel essentiel des centrales nucléaires et au gaz peut, là aussi s’il le souhaite, recevoir le fameux écouvillon dans le nez (étape malheureusement inévitable, même avec les tests antigéniques), sur son lieu de travail. « Ça permet d’avoir un résultat rapidement lorsque la personne n’a pas la possibilité d’être testée via les circuits normaux à court terme », explique-t-on chez l’énergéticien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct