Carnet de bord de l’intensiviste: «Il m’a demandé de faire en sorte qu’il puisse encore vivre après»

Dr Sabrina Joachim 
: «
Sur 24 patients, 19 sont intubés.
»
Dr Sabrina Joachim : « Sur 24 patients, 19 sont intubés. » - Marc Trippaerts.

Il n’y a pas eu de décès aujourd’hui dans la salle « 30 », mais sur les 24 lits, nous n’avons que trois patients qui n’ont pas été intubés du tout. Ils vont bien, vont probablement quitter les soins intensifs. Nous avons aussi deux patients intubés qu’on a extubés, dont l’un qui va vraiment très bien. Trachéotomisé, il reparle pour la première fois aujourd’hui. Il mange, il boit, il marche, c’est un bonheur. Nous ne conservons donc un contact humain qu’avec quelques patients, puisque les dix-neuf intubés, sous sédation, ne permettent pas d’échange humain.

La tension reste entière sur les effectifs infirmiers. Chaque infirmier s’occupe de deux patients, un collègue supplémentaire tient le rôle d’infirmier volant dans chaque sous-unité de six lits. Cela représente donc une grande équipe infirmière car à cela s’ajoute l’infirmer en chef et un adjoint.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct