La Commission prévoit une contraction de 7,8% de l'économie de la zone euro cette année(2)

Le retour en force du coronavirus après la respiration de l'été, quand de nombreux pays avaient progressivement "déconfiné", a eu pour effet d'interrompre le rebond très marqué observé dans le troisième trimestre. "Nous nous attendons à ce que cette résurgence de la pandémie mette la relance sur 'pause' sur le court terme", commente le commissaire européen à l'Économise Paolo Gentiloni.

Par rapport à ses prévisions de l'été dernier, la Commission voit les choses plus positivement pour 2020 (prévision de -7,8% pour la zone euro plutôt que -8,7%). Mais l'exécutif européen a parallèlement revu à la baisse ses attentes pour 2021 (+4,1% plutôt que +6,1%).

La situation est très variable d'un État à l'autre, répète la Commission.

Pour la Belgique, la Commission prévoit -8,4% de PIB réel en 2020, avant une croissance de 4,1% en 2021 et 3,5% en 2022.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct