La modération salariale permet d'éviter 230 pertes d'emploi chez Safran Aero Boosters

Le groupe Safran s'est ainsi engagé à ne procéder à aucun licenciement sec dans les deux années à venir en échange d'une modération salariale de 5% pour les trois familles, à savoir les ouvriers, les employés et les cadres, précise la FGTB.

"Dès le départ, on a exclu un plan de licenciement", explique le délégué syndical Stefano Scibetta, "on ne nie pas que le secteur est en crise mais il ne faut pas oublier les efforts que les travailleurs ont fourni les 10 dernières années". Durant ces années, le chiffre d'affaires de l'entreprise a en effet fortement augmenté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct