Coronavirus: la Chambre adopte en urgence la délégation des actes infirmiers

Coronavirus: la Chambre adopte en urgence la délégation des actes infirmiers

La Chambre a adopté jeudi en urgence et à une large majorité, en dépit des critiques de certains partis de l’opposition, la proposition de loi déposée par des députés de la majorité et autorisant « de manière exceptionnelle », pendant la crise Covid-19, que des activités relevant de l’art infirmier puissent être exercées par des personnes non légalement qualifiées et ce, à titre temporaire, jusqu’au 1er avril prochain.

Ce texte – contesté par trois associations francophones du personnel infirmier et datant du 3 novembre – a été approuvé par 118 voix pour et 19 contre, a annoncé la présidente de la Chambre, Eliane Tillieux (PS) à l’issue du vote. Celui-ci est intervenu au terme d’une après-midi de débats, en plénière d’abord, en commission de la santé ensuite, puis à nouveau en plénière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct