David Foenkinos en panne sèche

David Foenkinos.
David Foenkinos. - Francesca Mantovani.

Il y a un mot pour ça : les affres de la création. Et on peut dire que le nouveau roman de David Foenkinos commence plutôt très mal avec cet aveu désabusé en guise de première phrase : « J’avais du mal à écrire : je tournais en rond ». C’est qu’il faut bien poser le décor et la situation dans laquelle se trouve le narrateur, écrivain de profession, en panne sèche d’inspiration. Et Foenkinos ne s’en cache pas : c’est bien ce qui lui est arrivé, après Deux sœurs et après avoir tiré sur le fil de son inspiration avec ses seize premiers romans déjà publiés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct