Noë Dussenne après la défaite du Standard à Poznan (3-1): «On s’est fait marcher dessus» (vidéos)

Reuters
Reuters

Chaque erreur, chaque approximation, sur la scène européenne, se paye cash. En trois semaines, le Standard en a fait l’amère expérience, en encaissant face aux Rangers (0-2), à Benfica (3-0) et hier à Poznan (3-1) un total de 8 buts en trois sorties. Difficile, dans ces conditions, d’espérer quoi que ce soit. Si le contexte, dicté par une situation sanitaire qui avait contraint Philippe Montanier, en panne de solutions de remplacement après les forfaits de Vanheusden, Fai et Laifis, à repasser à une défense à quatre, était loin d’être idéal, il ne peut tout expliquer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct