Présidentielle américaine

Trump maintient qu’on «lui vole l’élection»: la déchéance d’un président

Deux nuits plus tôt, Trump assurait que le décompte «
devait s’arrêter
», car «
les bureaux de vote avaient fermé
».
Deux nuits plus tôt, Trump assurait que le décompte « devait s’arrêter », car « les bureaux de vote avaient fermé ». - AFP

L’histoire retiendra peut-être le soir du 5 novembre 2020 comme un de ces moments charnières, lorsque l’évidence émerge du chaos. Lorsque l’imposture d’une présidence mégalomaniaque et corrompue est révélée au grand jour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct