L’économiste Noreena Hertz: «Les nouveaux populismes sont tous le fruit de la solitude»

L’économiste Noreena Hertz: «Les nouveaux populismes sont tous le fruit de la solitude»
Andrew Toth/AFP

Du siècle court au siècle de la solitude. Une solitude parfois extrême, comme dans le cas du confinement imposé par le Covid-19, et aux conséquences importantes, psychologiques, mais également sociales, physiques et politiques : « Car les nouveaux populismes et mouvements d’extrême droite de ces dix dernières années sont tous le fruit de la solitude. » Bienvenue donc dans le « siècle solitaire », qui est également le titre du dernier ouvrage de l’économiste et essayiste anglaise Noreena Hertz, The lonely century : how isolation imperils our future

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct