Baisse des nouvelles admissions en Wallonie et à Bruxelles mais augmentation en Flandre: voici pourquoi (vidéo)

Baisse des nouvelles admissions en Wallonie et à Bruxelles mais augmentation en Flandre: voici pourquoi (vidéo)
MAXPPP

Le pic de la deuxième vague est en ligne de mire. C’est ce qu’a expliqué ce vendredi matin Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre de crise. Le porte-parole interfédéral a aussi fait le point sur la situation dans les différentes régions. « C’est en région de Bruxelles-Capitale qu’on a la baisse la plus importante avec -12 % dans les nouvelles admissions, a expliqué Yves Van Laethem. En Wallonie on a encore une légère augmentation de 3 % et une augmentation plus significative en Flandre, de 21 %. On peut expliquer cette augmentation plus significative de deux manières : d’une part parce que la deuxième vague a été plus tardive en Flandre. Mais aussi parce que, par les mécanismes de transferts de patients entre régions, les régions de Bruxelles et de la Wallonie étant presque saturées en soins intensifs, des transferts significatifs ont eu lieu entre ces deux régions et la région flamande. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct