Sans une réduction rapide à zéro des émissions de CO2, la Flandre sera sous eau selon une étude de la VUB

Sans une réduction rapide à zéro des émissions de CO2, la Flandre sera sous eau selon une étude de la VUB

Des projections de l’élévation du niveau de la mer au cours des 10.000 prochaines années, réalisées par le glaciologue Jonas Van Breedam dans le cadre de son doctorat à la VUB, montrent le risque pour la Flandre et d’autres régions d’Allemagne, des Pays-Bas et du Danemark de se retrouver sous eau. La différence est en outre importante entre un scénario avec de faibles émissions de gaz à effet de serre et un autre où elles sont élevées.

Les projections se basent sur plusieurs scénarios climatiques qui vont d’un pic de CO2 durant les 30 prochaines années à l’émission de la plupart des réserves de CO2 dans les 200 prochaines années. Le scénario le plus extrême prend aussi en compte un effet de serre accru lié à la fonte du permafrost, ce qui libérerait du méthane en grande quantité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct