Coronavirus: quel statut pour les étudiants au front?

Coronavirus: quel statut pour les étudiants au front?

Jeudi soir, la Chambre a adopté en urgence une proposition de loi déposée par des députés de la majorité et autorisant « de manière exceptionnelle », pendant la crise Covid-19, que des activités relevant de l’art infirmier puissent être exercées par des personnes non légalement qualifiées. Des étudiants en infirmerie ou en médecine, par exemple. La mesure vaut jusqu’au 1er avril prochain.

Les syndicats n’ont guère apprécié de voir passer ce texte dont ils ne voulaient pas, et sur lequel ils n’ont guère réussi à imprimer que deux petits amendements. Ils trouvent cette loi mal faite, à rebrousse-poil de la reconnaissance du travail des infirmiers qu’ils réclament. Selon la nouvelle loi, seuls quelques actes d’infirmiers resteront pleinement entre les mains des professionnels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct