Pierre Kroll au «Soir»: «Le monde tourne en rond et ne tourne pas rond»

Venise, la ville natale de Vivaldi, noyée par le réchauffement climatique.
Venise, la ville natale de Vivaldi, noyée par le réchauffement climatique. - Les Arènes.

entretien

Pour chasser l’absurdité de la vie et de la politique de nos têtes, Pierre Kroll a été relire Boris Vian. Le poète lui a rappelé que le temps était précieux et qu’il ne fallait pas le perdre, surtout dans une année où plus rien ne tourne rond. Grâce à Vivaldi, un revenant dont la naissance, à Venise, avait provoqué un tremblement de terre, la Belgique a formé un gouvernement. Entre-temps, Albert II a fini par ouvrir à Delphine. Annie Cordy est morte. Donald Trump court toujours et le coronavirus est revenu par la fenêtre, en même temps que Georges-Louis Bouchez.

Allô, Pierre Kroll ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct